Foe – J.M. Coetzee

Publié le par littlefrog


 coetzeefoe

 

Quatrième de couverture

J. M. Coetzee revisite ici le roman de Daniel De Foe, Robinson Crusoé, en abandonnant sur une île déserte de l'Atlantique, une jeune Anglaise, Susan Barton. Elle se retrouve face à deux hommes : le naufragé, Cruso, et un nègre à qui on a coupé la langue, Vendredi. Secourue, elle revient à Londres avec Vendredi et décide de raconter son histoire à l'écrivain Daniel Foe...

Fable, allégorie, 'palimpseste littéraire, ce roman brillant explore et interprète les extrêmes vers lesquels nos vies sont poussées. Mais entre ces extrêmes - verbe et silence, raison et folie, vérité et mensonge - résident ces tensions que J. M. Coetzee sait rendre si riches et si lumineuses, et qui se nomment l'art, le rêve et l'imaginaire.

 

Mon Avis :

Avant toute chose, il faut que je vous raconte comment j’ai rencontré Coetzee. J’étais à l’époque en 3ème année de licence de lettres modernes, et j’avais un prof passionnant, qui avait décidé de nous faire un cours de littérature comparé : Kafka et Coetzee. J’avais pris ce cours pour découvrir Kafka, et je suis tombée sous le charme de l’écriture de Coetzee. L’année d’après, avec une autre prof, j’ai choisi d’étudier encore cet auteur. J’ai encore de nombreuses œuvres à lire de lui, mais comme souvent avec les auteurs que j’aime, je préfère ne pas tout engloutir tout de suite.

 

Tout ça pour vous dire combien cela me peine de ne pas avoir apprécié Foe. Comme tous les romans de Coetzee, ce roman est hautement allégorique et métaphorique, cependant, je me suis désintéressé de ce roman au fur et à mesure, je suis restée étrangère à cette histoire qui tournait un peu trop en rond.

Coetzee ne réécrit absolument pas l’histoire de Robinson Crusoé, il prend pour point de départ cette histoire, puis en fait son propre récit. Il y a de nombreuses réflexions sur le langage, le silence, l’écriture.

Mais comme je vous l’ai dit, plus j’avançais dans ma lecture, plus j’avais envie d’en finir. Il y a des longueurs, alors même que ce roman est somme toute assez court.

Ce roman est très différent de ce que j’ai déjà pu lire de Coetzee, mais cela ne m’empêchera pas de me plonger dans ces autres œuvres !

 

Le petit plus : J’ai lu ce roman dans le cadre de mon challenge « mon année de naissance ». Et de 1 !

 

logo chqllenge anni[6]

Publié dans littérature

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
<br /> Merci pour ta contribution :) Je ne connais pas cet auteur... je note!<br /> <br /> <br />
Répondre