Hurlevent – Emily Brontë

Publié le par littlefrog


hurleventbronte 

(mon édition ne porte que le nom d’Hurlevent, tandis que d’autres indiquent bien « Les Hauts de Hurle-Vent »)

 

Voilà un livre dont j’ai entendu parler maintes et maintes fois, que j’avais acheté il y a longtemps, commencé immédiatement, et abandonné aussitôt. Je suis revenue vers ce roman en grande partie parce qu’il fait parti de mon challenge classique livraddict, mais aussi parce que j’avais envie de connaître ce si fameux roman.

 

Le souci, c’est que je suis apparemment entrée dans cette lecture en ayant une fausse idée de l’histoire de celle-ci. Je pensais me plonger dans une histoire d’amour romanesque… mais il n’en fut rien (ou presque) !

 

Au départ, il y a une famille : les Earnshaw. Un jour, le père ramène dans la famille un petit bohémien, le fameux Heatcliff, qu’il a décidé de recueillir, et qu’il va aimer davantage que ces autres enfants. A la mort du père, le fils ainé va reprendre la maîtrise de la maison aux dépens d’Heatcliff. Cathy, la fille de la famille dont Heatcliff est amoureux et qui est pourtant elle-même amoureuse de lui, va ensuite se détacher de lui pour se marier avec un autre. Le but d’Heatcliff va alors être de se venger de toutes ses personnes, et sur leurs descendances.

 

J’ai donc été surprise et surtout décontenancée par ma lecture, n’y trouvant pas ce que j’étais venu chercher. Le personnage d’Heatcliff est odieux, et ce même si le lecteur aperçoit ça et là un homme de cœur, lorsqu’il se trouve aux cotés de Cathy. J’ai détesté ce personnage brutal et rustre, à l’image de la vie qu’il mène tout d’abord, puis qu’il fait vivre ensuite à tous les autres personnages.

Je n’ai pas beaucoup plus aimé Cathy, personnage inconstant, égoïste et lâche. Le seul personnage auquel je me suis attachée, autre que la seconde narratrice Mrs. Dean, c’est Catherine, la fille de Cathy. C’est par ailleurs parce que je me suis attachée à Catherine que j’ai autant détesté Heatcliff au fur et à mesure de ma lecture.

Cependant, j’ai quand même apprécié ce livre dans une certaine mesure, car la narration est agréable, le rythme n’est pas trop pesant (sauf au début du livre), ce qui fait que l’on avance rapidement dans l’histoire et dans le roman. La plume d’Emily Brontë est très agréable, et terriblement anglaise bien sûr.

 

Je pense que si je ne m’étais pas forgée une fausse idée de l’histoire, j’aurais davantage apprécié ce roman, mais je suis tout de même bien contente d’avoir ajouté ce classique à mes lectures – enfin !

Publié dans littérature

Commenter cet article

littleapple 14/07/2011 13:28


ah tiens je viens juste de voir qu'il est dans ta liste!


littlefrog 14/07/2011 14:54



oui, je suis en train de le lire même !



littleapple 14/07/2011 13:27


pour l'histoire d'amour romanesque je te conseille Jane Eyre de Charlotte Brontë. Je viens juste de le finir et c'est vraiment trés bien!