On ne badine pas avec l’amour – Alfred de Musset

Publié le par littlefrog


onnebadinepasaveclamourmusset 

 

Présentation de l'éditeur

Deux jeunes gens intelligents, cultivés, sensibles se retrouvent après dix ans de séparation dans le giron familial où ils ont vécu ensemble leurs années d'enfance. Tout est préparé pour fêter ces retrouvailles... Pourtant, une lutte cruelle et impitoyable va s'engager. Chacun va chercher à éprouver la vérité de l'autre, au lieu de s'abandonner aux élans de son cœur et à l'intuition de ses sens. À l'épreuve de cette vérité, les masques tombent : les notables sombrent dans le ridicule, tandis que les jeunes héros vont faire, dans le malheur, l'expérience de l'ouverture inconditionnée à l'amour. Décidément, l'amour n'est pas un sujet de comédie...

 

 

Extrait 

« On est souvent trompé en amour, souvent blessé et souvent malheureux ; mais on aime, et quand on est sur le bord de sa tombe, on se retourne pour regarder en arrière et on se dit : J’ai souffert souvent, je me suis trompée quelquefois ; mais j’ai aimé. C’est moi qui ai vécu, et non pas un être factice crée par mon orgueil et mon ennui. »

 

Mon Avis

Je vous ai mis cet extrait car j’ai été très touchée par ces phrases. Je les trouve tellement vraie et tellement forte, et je dirais que c’est ce genre de principe qui me dit qu’en amour, il ne faut pas hésiter à se lancer. Alors, oui, je sais, c’est facile à dire pour moi, qui me suis mise en couple très jeune… et qui est toujours en couple avec le même homme depuis !

Mais, quand même, je pense que c’est une belle réflexion. Il faut savoir qu’en réalité, Musset a piqué cette phrase dans l’une des lettres que lui a écrite son amante George Sand, correspondance qui a lieu à une époque où Musset vient d’apprendre que George Sand l’a trompé. D’ailleurs, Musset a écrit cette pièce à la même époque, ce qui explique sûrement son caractère assez pessimiste.


Il s’agit d’une pièce agréable, avec une intrigue somme toute assez basique, et une fin assez pessimiste donc, ce qui est assez surprenant par rapport au ton général de la pièce. Les deux amoureux sont énervants juste ce qu'il faut, et la pièce ne laisse pas beaucoup de place à quiconque d'autres. Cependant, deux des personnages secondaires apportent un effet comique et symétrique agréable, à savoir le gouvernant du jeune homme, et le prêtre, tous les deux un peu trop portés sur la boisson.
C’est donc une jolie pièce, avec des répliques profondes et réfléchies, mais c’est une pièce singulière, qui semble avoir été écrite rapidement, en catimini, et sa fin laisse penser que l’auteur était peut-être un peu amère quant aux comportements humains et à l’amour.

 

et de 9 en ce qui concerne mon challenge théâtre.

Publié dans littérature

Commenter cet article

Luna 26/04/2011 08:13


J'aime beaucoup Alfred de Musset, surtout "On ne badine pas avec l'amour" et "Lorenzaccio"...C'est comme écouter du Mozart : c'est "classique" mais avec la liberté en plus, et j'adore ça !

Je viens d'ailleurs tout juste de publier mon avis sur "On ne badine pas avec l'amour".



Joli article, je reviendrais ;)

Bonne continuation !!


Theoma 06/04/2011 21:53


très envie de le relire bientôt !


littlefrog 07/04/2011 13:02



Bonne lecture alors !



Hajar 27/01/2011 12:35


Bravo pour le score dans le challenge d'abord ! J'ai adoré l'extrait aussi et ça m'a donné envie de lire le livre alors que les classiques ne sont pas vraiment mon truc (je pense que c'en est un,
non ?), sauf quand il s'agit de Goethe & compagnie.


littlefrog 27/01/2011 12:43



oui, c'est un classique, mais ce n'est pas non plus un incontournable non plus je pense. L'extrait est vraiment beau (et un peu plus, car j'ai coupé le début), mais c'est l'un des seuls passages
réellement poignant. J'aime les pièces de théâtre de cette époque, donc je ne suis pas difficile, mais je ne suis pas certaine que ce soit LA grande pièce de Musset non plus. Mais entre nous, en
une heure, une heure et demi au pire, c'est lu, alors tu peux t'y essayer sans soucis ! Je n'ai pas trop le temps de lire en ce moment, alors j'ai laissé trainé, mais c'est plutot tranquile comme
lecture !


Et sinon, pour le score, je n'ai pas trop de mérite, j'en avais déjà lu 7 avant le début du challenge !


biz !