Piège Nuptial – Douglas Kennedy

Publié le par littlefrog

 

 kennedypiègenuptial

 

 

Présentation de l'éditeur

Ce qui a manqué à Nick, journaliste américain en virée dans le bush australien ? Quelques règles élémentaires de survie :

1) Ne jamais conduire en pleine nuit sur une route déserte : un kangourou se ferait une joie de défoncer votre pare-chocs.

2) Ne jamais céder aux charmes d'une auto-stoppeuse du cru.

3) Et ne jamais se laisser droguer, enlever et épouser par ladite autochtone. Dans son village, en effet, le divorce n'est pas autorisé. Mais le nombre de veuves y est impressionnant...

 

 

Mon Avis :

Sortir d’un livre de Shakespeare, et enchainé sur ce roman de Douglas Kennedy, c’est un peu étrange ! C’est la première fois que je lis Douglas Kennedy, alors je ne sais pas s’il écrit toujours comme ça, mais en tout cas, dans ce roman, tout est un peu brut de décoffrage (si vous me permettez l’expression). Ce n’est pas forcément vulgaire, mais c’est spécial, et cela colle parfaitement à l’ambiance étrange (et un peu malsaine) de l’histoire.

Du coup, lire ce roman, c’est plonger dans un autre monde, dans l’Australie profonde, et dans cet étrange village de Wollanup, mais c’est également lire un roman original par rapport à ce que l’on peut lire habituellement.

Nick est un homme assez peu attachant, perdu, qui part en voyage à la découverte de ce pays pour de mauvaises raisons, et qui va connaître une mésaventure qui va le faire sombrer encore plus dans un mal être. Pour s’en sortir, il lui faut se remettre en question, remettre en question sa vision de la vie. Je dois dire qu’en seulement 250 pages, ce roman traite d’une façon minutieuse ce mal être de l’homme moderne et sa remise en question.

J’ai beaucoup apprécié ma lecture, sans pour autant être passionnée par ce roman. Je pense cependant qu’il faut aimer ce genre de roman, qui à tort ou à raison est intégré à mon challenge thriller.

 

 

Côté challenge 

 

babychallengethriller

 

challenge100anslittératureaméricaine

Publié dans littérature

Commenter cet article

Anne (De poche en poche) 02/11/2011 18:17


Ce livre est dans ma PAL. Ton article m'intrigue tellement que j'ai bien envie de le dépoussiérer. De cet auteur, j'ai lu seulement "La femme du Vème" et c'est vrai que c'est difficile de définir
le genre de cet auteur ; mi-roman, mi-polar..


littlefrog 02/11/2011 19:41



ça se lit assez rapidement en tout cas, donc tu ne prendras pas un grand risque. Je trouve que c'est une lecture sans prétention qui change un peu de ce qu'on lit habituellement, alors à toi de
voir selon tes envies du moment