Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur – Harper Lee

Publié le par littlefrog

leeharpernetirezpassurloiseaumoqueur

 

 

Présentation de l'éditeur

Dans une petite ville d'Alabama, au moment de la Grande Dépression, Atticus Finch élève seul ses deux enfants, Jem et Scout. Homme intègre et rigoureux, cet avocat est commis d'office pour défendre un Noir accusé d'avoir violé une Blanche. Ce bref résumé peut expliquer pourquoi ce livre, publié en 1960 - au cœur de la lutte pour les droits civiques -, connut un tel succès. Il ne suffit pas en revanche à comprendre comment ce roman est devenu un livre culte aux Etats-Unis et dans bien d'autres pays.

C'est que, tout en situant son sujet en Alabama à une époque bien précise - les années 1930 -, Harper Lee a écrit un roman universel sur l'enfance confrontée aux préjugés, au mensonge, à la bigoterie et au mal. Racontée par Scout avec beaucoup de drôlerie, cette histoire tient du conte, de la court story américaine et du roman initiatique. Couronné par le Prix Pulitzer en 1961, Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur s'est vendu à plus de 30 millions d'exemplaires dans le monde entier.

 

Mon Avis

Cela fait un moment que ce livre est dans ma PAL. Je l’avais acheté car il est dans la liste des 1001 livres qu’il faut avoir lu dans sa vie (édition 2006 environ), et sa présentation m’avait bien plu. Je me suis ensuite rendue compte à quel point ce roman était connu et à quel point les critiques étaient positive.

 

J’ai été surprise par ce roman. En le commençant, et au vu du sujet, je pensais que ce roman allait être très triste, et très lourd moralement. Ce n’est pas le cas. Ce roman traite d’un sujet difficile, et je n’ai pas pu m’empêcher de réfléchir, de me questionner sur cette Amérique des années 30 et sur la ségrégation. J’ai eu l’occasion d’étudier tout cela durant mes années lycée, et c’est un sujet aussi passionnant que dérangeant je trouve. J’ai du mal à croire que tout cela soit si récent, après tout, les années 30, ou du moins l’époque de la 2nd guerre mondiale me semble si proche de nous, et cette façon de penser me semble si archaïque. Pourtant, je sais bien que cette façon de penser n’a pas disparue, et j’y ai été confronté il n’y a encore pas très longtemps.

 

L’histoire est racontée par une jeune fille, Scout, ce qui permet à l’auteur de rester dans la légèreté malgré tout, et d’apporter des scènes amusantes ou touchantes. Le procès est le point central de l’histoire, c’est également le paroxysme, le meilleur moment du livre (j’ai littéralement été happée dans cette salle d’audience), mais il y a également plusieurs intrigues parallèles, dont celle de Boo Hardley, qui donne de la légèreté à l’histoire, tout en permettant également de s’interroger sur les différences de chacun.  

Seul bémol, j’ai trouvé qu’il y avait quelques longueurs à la fin du livre.

 

Il s’agit d’une bonne lecture, qui pousse le lecteur à s’interroger et à réfléchir sur le monde qui nous entoure, et sur l’évolution des mentalités (un peu trop même, j’ai parfois eu du mal à trouver le sommeil après avoir reposé le livre sur ma table de nuit !).

 

Une lecture de plus dans le cadre de mon challenge 100 ans de littérature américaine.

 

challenge100anslittératureaméricaine

Publié dans littérature

Commenter cet article

Natacha 28/07/2011 20:47


Un roman très bien écrit ! Je l'adore :D


Luna 04/07/2011 09:38


Je viens tout juste de termier Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur et c'est définitivement une très belle découverte. Ce livre m'a vraiment émue.

C'est assez étonnant de voir des gens se faire mettre de côté comme ça, parce qu'ils ont une mentalité qu'on qualifierait de "normale" de nos jours... De voir Scout et Jem qui ne comprennent pas
vraiment ce qui se passe jusqu'au procès clairement joué d'avance...

J'ai beaucoup aimé ce livre, je comprends mieux pourquoi il est l'une des références de la littérature américaine, il le mérite, c'est certain :)


Nico 25/05/2011 12:40


J'ai beaucoup aimé aussi, et il est vrai qu'il y a pas mal de longueurs (cela dit, je trouve qu'elles sont particulièrement présentes au début du roman).


Anne 29/04/2011 18:41


Je l'ai dans ma PAL et je ne devrais pas tarder à le lire car je l'ai prévu pour honorer deux de mes challenges ; j'ai hâte de le lire car les avis sont plutôt élogieux.


littlefrog 30/04/2011 01:24



Et moi j'ai hâte de lire ton avis sur ce roman alors, j'espère qu'il te plaira autant qu'à moi !



Anne 28/04/2011 19:10


Encore un que je rêve de lire !!!


littlefrog 30/04/2011 01:21



tu peux y aller tranquille ! Je pense que tu ne devrais pas être déçue !