Jane Eyre – Charlotte Brontë

Publié le par littlefrog


 bronteecharlottejaneeyre

 

 

Présentation de l'éditeur

 

Jane Eyre est pauvre, orpheline, pas très jolie. Pourtant, grâce à sa seule force de caractère, et sans faillir à ses principes, elle parviendra à faire sa place dans la société rigide de l'Angleterre victorienne et à trouver l'amour... Une héroïne qui surmonte les épreuves sans perdre foi en son avenir, une intrigue où se succède mystères et coups de théâtre, une passion amoureuse qui défie tous les obstacles : le plaisir de lire Jane Eyre est toujours aussi vif. Comme elle, on veut croire que rien n'est écrit d'avance et que la vie réserve des bonheurs imprévus.

 

 

Mon Avis

 

J’ai enfin terminé « mon Jane Eyre », que je traine avec moi depuis maintenant plus d’un mois. Pas de suspens, j’ai adoré, si j’ai mis du temps à le lire, c’est surtout car avec mon stage, puis les vacances en amoureux, je n’avais pas franchement le temps de lire.

 

« Jane Eyre », c’est réellement le roman anglais comme j’aime, comme j’adore, un peu à la Jane Austen, sauf que cette fois-ci, l’héroïne est laide, et ça, ce n’est pas possible de l’oublier !

Ce qui m’a également séduite, c’est que l’on rencontre Jane alors qu’elle n’est qu’une enfant, et l’on suit son évolution au fil des ans. De plus, Jane Eyre n’est pas une super héroïne, elle est laide, ça je l’ai déjà dit, mais elle est également intelligente et cultivée, mais pas trop, avec de bonnes manières mais pas toujours, bref, Jane est vraie. Je me suis attachée à elle, et j’étais un peu triste de la quitter, même si je dois bien l’avouer, les 100 dernières pages m’ont parues assez longues.

 

Seul bémol, les conversations des personnages sont parfois un peu longues, et se veulent grandiloquentes, mais m’ont un peu lassées, du genre « oui, ça va, j’ai compris que tu l’aimais ta Jane, ça fait 10 pages que tu lui dis ! ».

 

Mais l’histoire d’amour est belle, elle m’a rappelé l’époque où je lisais des romans à l’eau de rose (Barbara Cartland, je connais trèèèèès bien, et oui). C’est un roman pour les filles qui cherchent à se plonger dans une jolie histoire d’amour, avec une héroïne qui respecte ses principes. A cela s’ajoute un petit mystère qui donne envie au lecteur d’en savoir plus, et lui fait donc tourner facilement les pages.

 

Me voilà réconciliée avec la famille Brontë, après le semi désastre des « Hauts de Hurlevents » d’Emily.

 

 

Et j’avance un peu du même coup dans mon baby challenge classique, avec une onzième lecture.

 

challengeclassique

Publié dans littérature

Commenter cet article

littleapple 20/08/2011 14:48


alala Jane Eyre... Je te l'ai déjà dit j'ai adoré! (et merci pour la carte de Barcelone!!)


Hajar 18/08/2011 19:14


Il est dans ma PAL, je le lirai ! :)


Hajar 17/08/2011 23:32


J'ai bien envie de lire des classiques mais je ne sais pas pourquoi j'ai l'impression que ça restera toujours ces livres qu'on lisait au lycée parce qu'on était obligé mais qu'on appréciait quand
même, et maintenant que je peux lire ce que je veux, j'accroche moins !


littlefrog 18/08/2011 19:12



Je comprends, quand j'ai arrêté mes études de lettres, je ne pouvais plus lire de classique (je ne pouvais plus lire du tout en fait !), mais peu à peu, c'est revenu car moi, j'ai toujours
beaucoup aimé les classiques, et j'ai envie d'en lire le plus possible. Et franchement, il y en a qui valent vraiment le coup, mais je te conseille surtout Orgueil et Préjugés de Jane Austen si
tu ne dois lire qu'UN classique anglais !! C'est un de mes romans préférés !